X
80e congrès de la Société canadienne d'histoire de l'Église catholique (2013)

Mot de bienvenue

Le concept de « transfert culturel », tel que développé par Michel Espagne et Michael Werner à la fin des années 1980, a permis à plusieurs chercheurs en études littéraires, d'abord, mais aussi en histoire et en sciences sociales de reconsidérer les liens unissant les peuples et les échanges résultant de leurs mises en relations. Cette approche se révèle particulièrement pertinente pour l'étude de l'histoire de l'Église catholique, car les échanges entre aires culturelles distinctes ont de tout temps marqué l'évolution du catholicisme. En s'attardant aux circulations, aux emprunts et aux hybridations entre deux ou plusieurs aires culturelles, la réflexion des chercheurs travaillant sur l'histoire de l'Église catholique au Canada dans sa dimension transnationale s'en trouve dynamisée. Car, il faut le dire, la notion de transfert culturel sous-tend bel et bien une forme d'ouverture au monde qui répond, toutefois, à des besoins particuliers et qui s'inscrit, la plupart du temps, dans des rapports de pouvoir inégaux. Ainsi, avant d'être mis en discours et intégrés par la culture qui les reçoit, les contenus de ces transferts sont modelés par des passeurs culturels agissant dans un contexte particulier.

Dernière mise à jour : 24 juillet 2013 - © Tous droits réservés, CIEQ, 2019

CRÉDITS ICONOGRAPHIQUES